Faut-il investir dans l’immobilier pour ses enfants ?

Ajouter un commentaire

L’immobilier a toujours été considéré comme une valeur sûre, avec laquelle le risque de s’en sortir perdant est moindre. Il faut cependant faire en sorte que la rentabilité soit optimale par rapport à l’emplacement du bien immobilier, son envergure et son usage. Le plus intéressant, c’est que le propriétaire peut ne pas être le seul à en tirer profit, puisque ce dernier aura la chance d’en partager ou d’en léguer la jouissance à ses enfants plus tard.

Investir pour ses progénitures grâce à la nouvelle loi Pinel

Aujourd’hui, on a aussi la Loi Pinel, une loi empruntant le nom de la ministre du logement Sylvia Pinel, mise en application depuis le 1er octobre de cette année. Il se trouve que cette loi comporte aussi certains points intéressants, notamment par rapport au fait d’investir dans l’immobilier pour ses enfants. En effet, cette nouvelle loi diffère de la loi Duflot qu’elle a remplacée, grâce à la possibilité pour le propriétaire de faire louer son immeuble à ses ascendants ou à ses descendants.

En d’autres termes, il est désormais possible pour les parents de loger leurs enfants dans l’immeuble qu’ils ont nouvellement construit, une possibilité particulièrement intéressante surtout maintenant qu’il est assez difficile de dénicher un logement acceptable au regard du prix locatif exorbitant dans les villes où l’offre n’arrive plus à suivre la demande. C’est le cas de villes étudiantes comme Paris bien sûr, mais aussi Toulouse ou Montpellier

Un seul acte mais deux résultats positifs pour les parents propriétaires

Les parents feront donc d’une pierre deux coups grâce à cet investissement mode Pinel :

– En premier lieu, ils bénéficieront d’une défiscalisation qui dépendra de la durée de la mise en location. Sur ce point, la loi Pinel présente un autre avantage parce qu’au lieu d’une durée locative figée à 9 ans avec la loi Duflot, elle procure une possibilité de rentabilisation du bien allant de 6 à 12 ans.

Mais là encore, le taux de la défiscalisation augmentera au fur et à mesure que vous optez pour une durée de location plus importante. Ainsi, pour une durée locative de 6 ans par exemple, vous feriez une économie de 12% sur votre investissement, si ce taux est de 18% sur 9 ans, et 21% an sur 12 ans, cela sans pour autant dépasser la somme de 63 000 euros.

– En second lieu, c’est toujours un bonheur de faire profiter de ses biens à ses enfants. D’autant plus que ces derniers sont plutôt des débiteurs crédibles (vous les connaissez bien, contrairement à une toute autre personne étrangère). Par ailleurs, vos enfants sont aussi au courant de l’importance et de la valeur de votre bien immobilier, ils feront alors au mieux pour le préserver, et pour vous aider à amortir le coût de l’immobilier, ou à payer le remboursement mensuel du prêt ayant permis l’acquisition du bien.

… sous certaines conditions

Mais pour être éligible à la loi Pinel, il faut que l’immeuble locatif respecte un certain nombre de critères. Il s’agit, entre autres, de la performance énergétique du bâtiment. Côté approvisionnement en énergie, l’immeuble en question doit donc respecter les normes Bâtiment Basse Consommation (BBC 2005) et la Réglementation Thermique (RT 2012). Par ailleurs, il doit se situer dans les zones concernées par le dispositif Pinel, à savoir les zones A Bis, A, B 1 mais également la B 2 à condition qu’il y ait au préalable un agrément.

Achat de propriété ou transmission de propriété

Handing Over the Keys

Outre la mise en location, vous pouvez également offrir un appartement neuf en guise de donation à vos enfants, toujours grâce à la loi Pinel. Ce type d’investissement immobilier vous procurera un abattement exceptionnel de 100 000 euros sur 15 ans, et exemptera vos enfants des divers droits liés à la donation.

De ce fait, si vous faites une donation d’appartements neufs d’une valeur qui ne dépasse pas les 200 000 euros (100 000 euros chacun) à vos enfants tous les 15 ans, vous obtiendrez un abattement total sur la taxe et la donation. Une opération que vous pouvez d’ailleurs répéter tous les 15 ans, sauf modification des textes réglementaires en la matière.

Notons que la transmission de la propriété d’un immeuble bénéficie également d’un abattement sur la donation.

Laisser une réponse