Quand votre enfant apprend à faire du vélo

Ajouter un commentaire

Apprendre à faire du vélo est une étape qui nous marque dans la vie. Voici quelques recommandations pour mieux accompagner votre enfant dans cet apprentissage et pour en faire un moment unique.

La sécurité avant tout

Un enfant qui apprend à faire du vélo, c’est toujours mignon. Toutefois, il est important de prioriser la sécurité de votre enfant lors de cette étape. Avant toute chose, il faudra que vous l’emmeniez dans un endroit où il n’y a pas de circulation, pour qu’il puisse apprendre sans risquer de se faire renverser par une voiture. De plus, il faudra l’équiper avec des protections au niveau des genoux, des coudes, ainsi qu’au niveau des poignets. Il faut l’avouer, personne n’a appris à faire du vélo sans avoir fait quelques chutes…

Ainsi, vous pourrez lui apprendre en toute sérénité en pensant que rien de grave ne pourrait lui arriver dans de telles conditions et que même s’il venait à tomber, il ne risquerait rien.

Une bonne préparation psychologique pour tous

Apprendre à faire du vélo n’est pas chose facile, d’ailleurs tous le savent puisqu’on a tous appris à monter à vélo un jour comme les répètent sans cesse les experts de veloclic.com. Pour faciliter cet apprentissage, il faudra que tout un chacun reste calme en toutes circonstances et apprenne à relativiser. Au cours de cet apprentissage, il peut se passer de nombreuses choses qui pourraient pousser votre enfant à se décourager. Mais il faut savoir que vous avez également besoin d’une préparation psychologique pour cela en tant que parent : vous devez vous mettre dans la tête qu’il ne peut rien lui arriver et qu’il arrivera sans peine à rester sur le vélo même sans les béquilles à roues.

La persévérance doit être de mise

vélo1

« J’abandonne ! », « j’en ai marre »… voilà des mots que vous pourriez entendre souvent pendant que votre enfant apprend à faire du vélo. Il faut donc que vous l’encouragiez et que vous lui dites que tout le monde est passé par là, et que ce n’est pas parce qu’il ne réussit pas la première fois qu’il doit abandonner. D’ailleurs, vous devrez faire preuve d’une grande patience lors de son apprentissage à faire du vélo, un peu comme lorsqu’il a appris à nager. Lorsqu’il tombe, relevez-le et encouragez-le. Montrez-lui les erreurs qu’il doit corriger, sans toutefois le critiquer sans arrêt.
L’essentiel est qu’il ait encore l’envie de continuer, même si c’est difficile parfois. Si votre enfant a le sens du défi, cela ne devrait pas trop poser de problèmes.

Récompenser les efforts

Pendant que vous apprenez à votre enfant comment faire du vélo, vous ne devrez pas uniquement vous focaliser sur les choses à critiquer. Afin d’encourager votre enfant, vous devrez également le féliciter à chaque étape de franchie, et le récompenser pour ses efforts. Ainsi, il sentira que tout ce qu’il entreprend n’est pas vain, et redoublera d’efforts. Par ailleurs, c’est une occasion idéale pour renforcer vos relations avec votre enfant : apprendre à faire du vélo avec ses parents font partie de ces souvenirs qui restent gravés dans notre mémoire à tout jamais, alors autant qu’il soit amusant et mémorable.

Pour le récompenser, laissez libre cours à votre imagination : dites-lui par exemple que vous irez prendre une glace après l’apprentissage, ou promettez-lui une séance de cinéma, peu importe tant que ça aboutisse à un bon moment. Ainsi, il aura envie de continuer ces exercices et recommencer un autre jour… Au final, quand il saura faire du vélo, vous pourrez partir en randonnée pour passer de bons moments en famille.

Laisser une réponse