Comment faire du vélo sereinement avec son bébé ?

Ajouter un commentaire

Vous êtes adeptes de longues balades à vélo dans notre belle campagne ? Vous aimez par-dessus tout parcourir les voies vertes et autres chemins de halage qui longent les canaux ? Mais dans le même temps, bébé vient d’agrandir votre cercle familial. Légitimement, vous vous demandez si vous pouvez continuer à vous adonner à ce loisir écolo ou attendre que bébé ait grandi pour enfourcher votre vélo. On vous donne toutes les clés, les conseils et règles pour partager ces moments de pédalage en toute sécurité avec votre bébé.

Votre priorité : la sécurité et le confort de bébé

Pour un enfant de moins de 9 mois, la solution de transport à vélo la plus sécuritaire et la plus confortable est indéniablement la remorque à fixer sur l’axe arrière de la roue. Car, en-dessous de 9 mois, votre bébé n’aura pas la tonicité musculaire pour se tenir droit dans un siège vélo. Adoptez donc cette remorque qui assure à votre bébé un confort optimal.

Il y sera à l’abri des éventuelles intempéries comme des rayons du soleil, pourra y faire sa sieste tranquillement tandis que vous, vous pourrez pédaler en toute liberté.

La remorque vélo qui se décline en monoplace ou en biplace peut être complétée d’équipements très pratiques pour les tout jeunes enfants. Et surtout adaptés à chaque âge. Ainsi, le hamac suspendu, fixé par un harnois trois points, permet d’accueillir un nourrisson dès son premier mois. Facile à installer, il atténue les cahotements de la route et assure la sécurité de votre bébé qui sera en position couchée.

Le siège de maintien, équipé d’un appui-tête et de coussinets latéraux, peut être utilisé dès 6 mois et permet d’adapter l’assise à la taille de votre enfant. Enfin, le siège coque est particulièrement recommandé pour le nouveau-né, lui assurant un maintien optimal.

La remorque peut donc s’avérer un investissement utile car vos enfants y seront confortablement installés jusque tard, vers 4 ou 5 ans. Ensuite, il risque de s’y sentir à l’étroit.

Lorsque votre enfant aura atteint ses 9 mois, mais mieux encore un an, il sera possible de l’installer dans un siège vélo, à fixer à l’avant, entre le cadre et le guidon, ou à l’arrière sur la tige de selle. Tout en sachant que le moindre mouvement de l’enfant risque de vous déstabiliser…

Quoi qu’il en soit, pour que votre enfant prenne du plaisir à ces balades à vélo, choisissez un siège vélo muni d’un dossier suffisamment haut, d’un cale-pieds ajustable, et d’un harnais de sécurité trois points. Et surtout pensez à limiter le temps des balades qui n’excéderont pas une heure.

Le casque recommandé pour vos enfants… et pour vous

Autre élément indispensable pour le transport à vélo de vos enfants, le casque. Alors certes, la loi vous y oblige lorsque votre jeune enfant est installé sur un siège vélo, mais il est également recommandé de le mettre dans la remorque. Encore faut-il trouver le casque à sa taille. En la matière, les fabricants ont fait de gros efforts et on trouve des casques à vélo enfant à partir de 44 cm de tour de tête.

Pour votre bébé, n’achetez qu’un casque porteur de la mention EN1078, équipé d’une mollette réglable pour le faire évoluer, d’une visière et d’une sous-mentonnière renforcée. Ne faites pas l’impasse sur le revêtement intérieur qui doit être respirant. Ni sur les motifs extérieurs qui ajouteront un peu de fun et devraient convaincre votre enfant de le porter. A ce titre, ne serait-il pas judicieux de montrer l’exemple en mettant vous-même un casque malgré l’absence d’obligation ?

Les derniers indispensables pour une balade réussie

De l’eau, un brumisateur, la crème solaire, une ou deux couches, un vêtement chaud au cas où, et surtout l’indispensable kit de réparation.

Dans de telles conditions de confort et de sécurité, votre bébé prendra très vite goût à ces balades en famille, synonymes de découvertes et de plaisir partagé.

Laisser une réponse