Choisir un casque vélo pour son bébé 

Ajouter un commentaire

Ah les balades du dimanche à vélo en famille…Un loisir dont vous ne comptez pas vous priver même avec l’arrivée de bébé tant il est source de détente, de dépaysement et de plaisir. A la condition bien évidemment d’assurer la sécurité et le confort de votre enfant.

Donc avant d’enfourcher votre deux-roues, il va falloir équiper votre bébé mais aussi votre vélo. On vous dit tout sur les équipements indispensables sur lesquels il ne faudra pas faire l’impasse en évoquant un accessoire obligatoire pour votre bébé pour protéger sa tête en vélo : le casque.

J’emmène mon bébé à vélo

Tout dépend de son âge bien sûr. Dès ses premiers mois, bébé peut prendre place dans une remorque vélo qui se fixe aisément à tous les types de vélo adulte sur l’axe de la roue arrière. Votre enfant y sera à l’abri, au chaud, confortablement installé et pourra vous suivre où que vous alliez. Dans votre cas, vous avez opté pour le siège vélo.

Le siège vélo, fixe ou amovible, ne pourra accueillir bébé qu’à partir de ses 9 mois, voire plus tard. Tout simplement parce qu’il a besoin d’une bonne tonicité musculaire pour y prendre place. Placé à l’avant ou à l’arrière du vélo, le siège devra être équipé de trois points de fixation pour plus de sécurité.

Quel que soit le moyen de transport choisi, il est un équipement incontournable : le casque vélo enfant. Obligatoire bien évidemment pour sa sécurité et également de par la loi.

Votre bébé devra porter un casque pour faire du vélo : c’est utile mais surtout indispensable

En effet, depuis mars 2017, il est obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans qu’il soit passager d’un vélo adulte ou conducteur de leur propre cycle de porter un casque conforme à la réglementation. En cas de non-respect de cette loi, vous serez redevable d’une contravention de 4e classe soit 135 euros. Mais au-delà de l’argument financier, c’est d’abord la sécurité bien sûr de votre enfant qui prime.

En cas de chutes (qui peuvent toujours arriver), votre bébé est particulièrement vulnérable et fragilisé. Et les chocs à la tête chez les jeunes enfants peuvent avoir des conséquences beaucoup plus graves que chez l’adulte.

Plus vous habituerez votre enfant tôt au port du casque, plus il sera à l’aise avec cet équipement. Plus tard, quand il enfourchera son propre vélo, le geste deviendra naturel. Surtout si vous en faites autant !

Donc, on n’embarque pas bébé sur son vélo sans lui mettre un casque sur la tête !

Comment choisir le casque vélo de votre bébé ?

Parce qu’il est garant de la sécurité et du bien-être de votre bébé, le casque doit être choisi avec la plus grande attention. Et en sa présence afin qu’il puisse l’essayer. Si vous manquez d’inspiration ce blog tenu par une maman  propose une sélection de modèles de casque vélo pour bébé à partir de 42 ou 44 ce qui équivaut environ à un âge de 9 mois pour bébé.

Plusieurs critères entrent en jeu pour acheter ce casque vélo bébé :

  • Le casque vélo doit être porteur de l’homologation européenne EN1078 (ou éventuellement EN1077 qui permet au casque d’être utilisé en ski)
  • Le casque doit être à la taille de l’enfant, ni trop lâche ni trop serré. Il suffit de mesurer la tête de l’enfant juste au-dessus des sourcils. C’est d’ailleurs là que le casque sera posé. Aujourd’hui, on trouve des casques vélo à partir de 44 cm de tour de tête donc adaptés aux bébés. Préférez les casques vélo avec une mollette de réglage, qui leur permet d’évoluer avec votre enfant.
  • Le réglage des sangles et de la sous-mentonnière doit être simple au risque de voir s’impatienter bébé. Les sangles doivent être équipées d’un rembourrage pour éviter les pincements involontaires.
  • Préférez un casque avec une visière qui protégera des chocs frontaux et portez attention au rembourrage intérieur qui doit être léger et aéré.

Enfin un détail qui a bien-sur toute son importance ne faites surtout pas l’impasse sur le design du casque. Si votre enfant est en âge de choisir les motifs ou le couleur de son casque vélo, faites une première sélection par rapport à vos critères et laissez-lui le dernier mot pour qu’il adopte son casque sans difficulté.

C’est bon, tout est dit. Filez à présent, en famille, sur nos belles voies vertes qui sillonnent le territoire.

 

Laisser une réponse